écriture: A  | A

Stadtkirche
L'egliste protestante

Pour votre orientation

Ville de Schiltach

Marktplatz mit Blick auf den Schloßberg
Le "Schlossberg"

Gässle mit Fachwerkbauten
Le "Städle"

Curiosités

La mairie de Lehengericht

A l'époque elle était une curiosité: la mairie de Lehengericht (aujourd'hui une partie de Schiltach) était bâtie sur un territoire communal étranger. De nos jours, on y trouve l'office du tourisme et une partie de la municipalité.


L'église protestante

Cette église en grès de style néo-bizantin a été construite de 1833 à 1843. A l'époque des "Württemberger" (jusqu'en 1810), Schiltach avait longtemps une population purement protestante. Jusqu'à aujourd'hui, cette construction compte parmi les plus grandes églises dans le pays de Bade.


L'ancienne "Schüttesäge"

Jusqu'en 1931, on utilisait la "Kirchensäge- ou Schüttesäge" (scie) qui a été mentionnée pour la première fois en 1491. La roue hydraulique, avec un diamètre de 7m20, l'installation de transmission ainsi que le système de canalisation ont été classés monuments historiques.


Le musée "Schüttesäge"

Les citoyens de Schiltach (avec ceux de Wolfach) détenaient encore au début du XIXe siècle le monopole du flottage sur la Kinzig jusqu'à Strasbourg. Le musée montre clairement la technique du flottage ainsi que la vie des flotteurs. On y présente les diverses manières d'utiliser le bois: sylviculture, manufacture, construction à colombage et exploitation de l'écorce pour le tannage.


Le quartier des tanneurs

Il s'agit de la partie la plus ancienne de la ville qui se trouve depuis toujours en dehors de l'enceinte. Ce sont les tanneurs qui ont construit les prestigieuses maisons à colombage au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle à l'endroit où ils exerçaient leur artisanat.


Le moulin extérieur

L'entrée en forme d'arc de l'ancien moulin porte une gravure de l'an 1557. C'est donc l'édifice le plus ancien de Schiltach. Dans l'arrière-corps se trouvait un fouloir à orge. Comme tout le quartier, ces bâtiments ont toujours été épargnés des incendies de la ville.


Le pont de la ville

Etant depuis toujours un relais important, la route à travers la vallée de la Kinzig traverse ici la petite rivière Schiltach qui donne son nom à la ville. La source est située à St. Georgen et 30km plus loin, la Schiltach se jette dans la Kinzig. Ce confluent au "Roßgumpen" est l'un des plus beaux endroits de la ville. Sur l'autre côté, le nouveau rivage de Schiltach dans la Schramberger Straße invite les visiteurs à s'y attarder.


Le "Städle"

C'est ainsi qu'on appelle depuis toujours l'ancienne ville de Schiltach qui est entourée de trois rivières et est blottie contre le "Schlossberg". A l'endroit où était autrefois le "Untere Tor" (Porte Basse) au croisement de la "Spitalstraße" se trouve l'auberge "Adler". On dit que c'est la plus belle maison à colombage de Schiltach. Son encorbellement caractérise cet édifice de 1604.


La place du marché

Il s'agit du cœur de la ville. La place actuelle qui est en pente et qui ressemble à un triangle a été aménagée après le dernier grand incendie en 1791. Les maisons à colombage autour créent une atmosphère pittoresque.
Le "Museum am Markt" (musée de la place du marché ) et le "Apothekenmuseum" (musée de la pharmacie) sont des lieux intéressants.


Le puits de la ville

Le puits principal de Schiltach a été mentionné en XVe siècle pour la première fois. Il a été rénové en 1750. Le "Brunnenhäuschen", lieu où on conservait les jauges pour les tonneaux et les récipients des aubergistes, existait jusqu'au siècle dernier. Un lion assis tenant un écusson trône au-dessus du puits. Aujourd'hui Schiltach est connu pour ses fêtes et marchés qui ont lieu autour du puits.


Le "Schlossberg"

En haut du "Schlossberg" à une altitude de 417m se trouvait le château fort de Schiltach. La seule image conservée du château a été peinte/gravée par Merian en 1643. Au XIVe siècle, le château fut construit. Plus tard, sous le règne des "Württemberger", il fut une frontière et après la guerre de 30 ans, il fut une garnison. En 1825, le château fut démoli à cause de son délabrement. Cependant, le panorama magnifique vaut la peine d'y monter.


Hinteres Städle

A cet endroit, l'ancienne rue principale de Schiltach, la "Schenkenzeller Straße" traverse l'ancienne ville. Les maisons à colombage des citoyens du XVIe et XVIIe siècle dominent la vue. Elles appartenaient à des familles d'artisans qui tenaient une petite exploitation agricole pour se nourrir. Près de l'auberge "Traube", était à l'époque le "Hintere Stadtore". (Porte arrière de la ville)


La rue principale

Elle n'a été construite qu'au XIXe siècle. Les façades des maisons à colombage donnent une image pittoresque. Elles sont situées dans l'ancienne enceinte. La maison n°24 montre très bien les marques laissées par d'affreuses inondations.


La Kinzig

La vallée de la Kinzig est le cœur de la Forêt Noire moyenne. La rivière prend sa source près de Loßburg et se jette dans le Rhin près de Kehl. La Kinzig a été longtemps le plus important réseau de transport. De plus, elle était la frontière entre les "Württemberger" et les "Fürstenberger". A l'endroit où la " Häberlesbrücke" (pont) traverse la rivière, il y avait autrefois un gué.


La tannerie

Encore aujourd'hui, on peut voir l'ancien artisanat des tanneurs dans l'entreprise Trautwein. (Après avoir pris rendez-vous) La plupart du temps, on y traite des peaux de mouton et on les transforme en cuir. Cette maison n'est pas unique dans ce genre, mais elle est une des seules qui a survécu grâce à sa qualité artisanale.

Kontakt

  • Stadtverwaltung
  • Marktplatz 6
  • 77761 Schiltach
Durch die Nutzung dieser Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass unsere Dienste Cookies verwenden. Mehr erfahren OK